COVID 19

De nombreuses sollicitations sont apparues du côté des maisons de repos MR/MRS quant aux précautions et bonnes conduites à tenir en ce qui concerne le Covid 19.

Afin de faciliter la communication entre les différents acteurs de Santé, RESINAM mets à disposition via cette page dédiée un espace Questions/Réponses, ainsi qu’une base documentaire tous deux régulièrement alimentés par des médecins  du Rassemblement des médecins Généralistes du Namurois (RGN)*. 

A noter que les Case Managers de RESINAM se tiennent à disposition des patients/familles que ce soit par téléphone ou email pour tout besoin d’écoute, de soutien psychosocial.

Toute question posée sera traitée très rapidement. Vous pouvez poser vos questions .

de 9h00 à 16h30

*Le contenu des réponses de la FAQ ainsi que les documents mis en ligne sont donnés à titre indicatif par les médecins référents Covid MR/MRS du RGN et dès lors ne peuvent engager d’une quelconque manière que ce soit la responsabilité de l’ASBL RESINAM.

Corona Virus RESINAM
Corona Virus RESINAM

De nombreuses sollicitations sont apparues du côté des maisons de repos MR/MRS quant aux précautions et bonnes conduites à tenir en ce qui concerne le Covid19.

Afin de faciliter la communication entre les différents acteurs de Santé, RESINAM mets à disposition via cette page dédiée un espace Questions/Réponses, ainsi qu’une base documentaire tous deux quotidiennement alimentés par des médecins  du Rassemblement des médecins Généralistes du Namurois (RGN)*. 

Toute question posée sera traitée très rapidement. Vous pouvez poser vos questions au 081 / 39 11 89 de 9h00 à 16h30 ou via le formulaire ci-dessous .

A noter que les Case Managers de RESINAM se tiennent à disposition des patients/familles que ce soit par téléphone ou email pour tout besoin d’écoute, de soutien psychosocial. (faire pointer le contenu du fichier joint ailleurs sur le site ?)

*Le contenu des réponses de la FAQ ainsi que les documents mis en ligne sont donnés à titre indicatif par les médecins du RGN et dès lors ne peuvent engager l’ASBL RESINAM.

FOIRE AUX QUESTIONS

A destination des responsables d’établissements MR-MRS ou des médecins coordinateurs – infirmiers.

Posez une question via le questionnaire ci-dessous ou contactez directement le RGN au 081 320 200.

Les réponses apportées sont traitées par les médecins référents Covid MR/MRS du RGN.

Tant qu’elle n’a pas de symptômes, elle peut travailler. Si température, alors, stop travail et faire faire un frottis (bcp de laboratoires les font eux-mêmes).  Envoyer le patients sur rendez vous, avec une demande avec un masque (lui fournir, si besoin)

La Clinique St Luc Bouge le fait sans rendez vous (route 190) de 8h à 10h, renseignez vous pour les autres laboratoires,

CHRN : via les urgences

La Clinique Sainte-Elisabeth : sur rendez-vous au labo de 10 à 12h + gants et masques

Essayer de maintenir 90% de saturation (attention au BPCO, risque de carbonarcose)

Il y a-t-il des bouteilles d’oxygène de réserve au RGN ? Si pas d’oxygenoconcentrateur : Téléphonez au 081 320 200 pour voir comment le RGN peut vous aider.

Demande de remboursement à compléter pour un oxyconcentrateur.

Une semaine minimum après le début des symptômes respiratoires, et trois jours après disparition des symptômes.

Après Covid confirmé ou assimilé, pour la reprise du travail,  14 jours après le début des symptômes.

Téléphoner au 081/320.200 en journée, en semaine (entre 8h et 18h), vous obtiendrez les coordonnées des gériatres de garde pour les hôpitaux de la région namuroise et pourrez fixer avec eux un trajet de soin concerté.

Donner de l’oxygène en première intention, en lunettes jusqu’à 6l/min et au masque si plus de six litres/ min.

Si la dyspnée persiste et désaturation importante :

Morphine en sous cutanée: en fonction du poids et comorbidité, dans l’esprit de soins de confort ou palliatifs :

Patient naïf aux opiacés: Morphine 5mg (ou 2,5mg) en sous cut, midazolam 5mg en sous cut.

Si déjà sous opiacés, jusque 10mg de morphine, ou patch transtec, durogésic.

Morphine et schéma de détresse: penser à constituer une réserve en cas de besoin, anticipez!

Les patients décédés sont contaminants, tenez en compte lors de l’établissement du certificat.

Indiquez sur le certificat la mise-en-bière immédiate et autres considérations sanitaires.

Si nécessaire, cfr procédure:
https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Documents/Covid19/COVID-19_procedure_deaths_FR.pdf

 

Tout patient suspect de Covid doit être mis en isolement dès le début des symptômes et, après test d’urine, de principe (tigette et éventuellement, sédiment culture)

Tout patient qui revient d’une hospitalisation pour toute raison médicale confondue : isolement une semaine et contrôler la température et tout symptôme suspect. Souvent ils ont eu un test Covid en milieu hospitalier, mais on préconise une surveillance de 14 jours.

Face à la crise actuelle, nous devrons probablement passer de choix individuel auquel nous avons toujours été habitué, à une prise en charge collective : on fait ce qu’on peut…
Article à consulter



CONTACT